NOS ACTIVITÉS SOCIALES EN DANGER

Baisse des effectifs, mise en place de l’intéressement, baisse des dotations CE/CCGPF, menace d’annulation de billets de train pour les Colos de nos enfants, la Direction SNCF s’enfonce dans l’irrationnel !

La politique de l’entreprise, les restructurations entraînent une chute vertigineuse des effectifs. Ce n’est pas sans effet sur la dotation des CE et du CCGPF.
La Direction annonce un nouveau gel des salaires pour la quatrième année consécutive, au profit d’une prime d’intéressement alors que les négociations salariales n’ont pas encore eu lieu.
L’intéressement n’est pas soumis aux cotisations sociales, cela crée :
▪ Un manque à gagner conséquent pour la Caisse de Prévoyance et de Retraite,
▪ Cela ne compte pas non plus pour le calcul de nos futures pensions,
▪ Cela n’entre plus dans l’assiette de calcul des dotations CE/CCGPF.
C’est ce que la Direction vient d’annoncer aux Organisations Syndicales, alors que la cour de cassation a précisé les éléments que les employeurs sont dans l’obligation d’intégrer dans le calcul des dotations sans exclure l’intéressement.
Pourtant, la Direction décide unilatéralement, d’exclure l’intéressement de l’assiette de calcul.
Rien n’empêche la Direction de l’entreprise de continuer sur les bases de calcul actuelles.
A l’heure où la SNCF dégage 1.3 Milliard d’€ d’excédent pour 2017, la Direction entérine la perte de plus d’un Million d’€ de dotations. C’est inacceptable !
Dans la continuité d’un pseudo dialogue social, ceci est une véritable provocation !!!
Pire, elle menace de supprimer les billets « groupe » des séjours colonies du CCGPF pour le mois d’avril.
Cette attitude revancharde est scandaleuse !
Alors que les trains concernés circulent, empêcher nos enfants de se rendre dans les centres de vacances viendrait en rajouter à une situation déjà tendue
La CGT exige :
▪ De véritables augmentations générales des salaires,
▪ Des dotations pour nos activités sociales à hauteur de 3% de la masse salariale brute pour les actifs et 1% pour les retraités.
LA SNCF, CERTAINS VEULENT LA DESCENDRE,
NOUS, ON LA DEFEND !
ENSEMBLE, « ÇA VA LE FER » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *