Lien Facebook

La CGT exclue de SNCF réseau jusqu’aux prochaines élections

sans-titre

CONTRE CE DENI DE DEMOCRATIE

TOUS À PARIS, LE 1 ER JUILLET 2015 À 10H00

DEVANT LE SIÈGE DE SNCF RÉSEAU,

92 AVENUE DE FRANCE,

MÉTRO ET RER-BIBLIOTHÈQUE FRANÇOIS MITTERRAND

Les élections professionnelles, le vote des cheminots constituent la base de la démocratie dans l’entreprise. Les Directions de la SNCF et de RFF ont calculé unilatéralement la représentativité à SNCF Réseau, ne tenant pas compte des votes exprimés par les cheminots aux élections de 2014.

La CGT est donc exclue de SNCF Réseau jusqu’aux prochaines élections qui devraient se tenir au mois de novembre 2015. L’objectif n’est-il pas de porter un maximum de mauvais coups aux cheminots avant les élections !

Après le vote de la loi du 4 août 2014, sans prendre en compte les revendications de la Fédération CGT des Cheminots, la Direction transfère les agents des Infrapôle, des Infralog, des EIV, de la DCF, des EIC, de l’Ingénierie, de la Direction de l’Infra à SNCF Réseau en laissant à SNCF Mobilités leurs voix exprimées lors du scrutin électoral de 2014 à Mobilités. Le MEDEF n’aurait pas fait mieux !

La Direction de la SNCF veut, pendant la période transitoire, gérer à sa main toutes les consultations sur les salaires, les conditions de travail, les déroulements de carrière et la formation, en écartant la première organisation syndicale de l’Entreprise.

Ne pourront participer aux négociations qui concernent plus de 50 000 cheminots à SNCF Réseau que les organisations syndicales qui ont été désignées représentatives par les 1500 cheminots de RFF ! Vive la démocratie et le dialogue social.

Une réforme pour plus de simplicité ???

Jusqu’aux prochaines élections, les élus et mandatés CGT ne pourront avoir en face d’eux les véritables décideurs de la politique et de la stratégie d’entreprise de SNCF Réseau !

La pétition de la Fédération CGT des Cheminots « pour que la démocratie soit respectée » est depuis le 5 mars 2015 proposée à tous les cheminots. Si sa prise en compte démontre que les cheminots veulent faire entendre leurs voix, elle aura toute sa force en déposant l’ensemble des signatures sur le bureau de M. Rapoport.

C’est pourquoi, la Fédération CGT des Cheminots appelle les cheminots à une prise de service devant le siège de SNCF Réseau, le 1er juillet, pour remettre les pétitions à la Direction.